Compagnie

 

soli Parabole & 6 grammes d'âme

La Compagnie du Subterfuge a été créée en 2005 pour développer le travail chorégraphique de Laureline Gelas ( CV Laureline Gelas ) qui se définit par la recherche d’une esthétique poétique de la danse hip hop enrichie par la danse contemporaine et la rencontre avec le cirque. L’exploration de l’identité et de la relation à l’autre et au monde, est au coeur de ses premières créations.

Depuis 2011, la Compagnie du Subterfuge est soutenue par la Ville de Lyon pour son travail de création.

Créations

En 2008, la compagnie présente « sweet thirty » avec trois interprètes, en coproduction avec  la Médiathèque de Vaise à Lyon. La création repose sur une réflexion drôle et sensible sur la femme à la trentaine mêlant danse et théâtre.

Le solo de danse et aérien « 6 grammes d’âme », créé en 2011, explore l’univers du  rêve, il est coproduit par le Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne / Cie Käfig dans le cadre de l’Accueil Studio et Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines (projet soutenu par la Fondation de France, le Parc de la Villette avec le soutien de la Caisse des Dépôts et l’ACSÉ) . En 2014, le solo est recréé pour Laura Colin, ancienne élève de Laureline Gelas dans le groupe Subterfuge, et jeune diplômée du Centre National des Arts du Cirque (CNAC).

La compagnie a créé en juillet 2012 et juillet 2013 pour le jeune public, trois courtes pièces au sein du Musée des Sapeurs-pompiers de Lyon dans le cadre du projet “Portes du temps” initié par le Ministère de la Culture et de la Communication. Cette création, pour deux danseurs, pose un regard sur l’esprit de corps et la vie des sapeurs-pompiers.

« Parabole » , solo créé en 2014 et interprété par Guilhaume Lapasset-Weddigen, évoque un souvenir d’enfance, une solitude consommée dans des repas silencieux que l’imaginaire va investir pour créer du jeu et de la liberté, une parabole de la résilience. Cette création a été accompagnée par l’Ecole de Cirque de Lyon – Scène Découverte Cirque . Entre cirque et danses contemporaine et hip hop, ce spectacle a reçu un prix du jury et un prix du public.

Pour 2018, deux créations sont en cours d’écriture, « Écrou » témoignage artistique sur le milieu carcéral de Laureline Gelas, et « Fragile(S)  » de Guilhaume Lapasset .